Jeune femme recherche bad boy désespérément

Regard ténébreux, air mystérieux et comportement dangereux : ça y est, le bad boy vous a prise dans ses filets. Trop tard pour s’enfuir, il vous attire irrésistiblement. Normal, il fait partie des fantasmes préférés des femmes. Flirter avec le danger n’a jamais été aussi excitant, mais pourquoi le mauvais garçon nous séduit-il toutes ? Et, plus important, faut-il se laisser tenter ?

  • 1/3

Un bad boy, c’est quoi d’abord ?   

Avant toute chose, apprenons à cerner le Bad boy, à travers quelques exemples. Retour dans les années 90, direction Beverly Hills. Les beaux gosses de la série du même nom s’appellent Brandon (Jason Priestley), Dylan (Luke Perry) et David (Brian Austin Green). Lequel deviendra très vite votre chouchou ? Dylan, bien sûr. Certes, Brandon est mieux coiffé et David plus sympa, mais celui qui bouscule vos tranquilles certitudes et enflamme réellement votre imagination, c’est le bad boy, le rebelle au regard tourmenté. Il dispose de tout un arsenal pour nous subjuguer : il transpire la confiance en lui,  prend des risques, fait rouler ses muscles sous sa chemise, et se moque des règles et des bonnes manières. Alors, vous allez me dire : les gros lourdauds virils aussi ! Oui et non. Le bad boy affiche en plus ce petit quelque chose de mystérieux, de distant qui nous crie : je cache un secret, mon âme est torturée, ou encore je me moque bien de ce que vous pensez ! C’est là qu’il capte notre attention. Mais ce qui nous fait chavirer pour de bon, ce qui réduit à néant le peu de jugement et de lucidité qui nous restait, c’est son côté protecteur et courageux. En gros, le prince charmant version rock-n-roll. Concrètement, on se retrouve avec Sawyer (Josh Holloway) de Lost, option barbe de trois jours et sourcils en V en bonus, ou bien avec Michael Scoffield (Wentworth Miller) dePrison Break, option tatouages incluse. Et… quoi ? Oh oui, vous l’avez remarqué vous aussi, le bad boy du moment a les crocs acérés. Les vampires deTwilight, Vampire Diaries ou encore True Blood rassemblent tous les critères. Que celle qui n’a jamais rêvé du vampire blond Eric Northman (True Blood) me jette la première pierre.