Gustave Doré au musée d’Orsay

Né à Strasbourg en 1832, Gustave Doré est un des artistes majeurs du XIXe siècle. Tour à tour graveur, illustrateur, caricaturiste ou aquarelliste, ce génie touche-à-tout a marqué l’art du noir et blanc, le romantisme fantastique et la gravure de son temps. Du 18 février au 11 mai 2014, le musée d’Orsay lui consacre une grande rétrospective intitulée «L’imaginaire au pouvoir».

Le parcours d’un génie

A tout juste 15 ans et sans avoir suivi aucun cours de dessin, Gustave Doré publie son premier album de lithographies satiriques : Les Travaux d’Hercule, aux éditions Aubert. Très vite remarqué, il est engagé au Journal du rire, tout en continuant son lycée à Paris. A 20 ans, il se lance dans l’illustration de livres et travaille sur des œuvres de Rabelais, Balzac, Dante et s’attaque même à la Bible. Nourri par un imaginaire intarissable, il donne un visage aux personnages des contes de Perrault. Son art n’a pas de limite, Gustave Doré embrasse rapidement tous les domaines de la création, des tableaux gigantesques à la sculpture, en passant par des aquarelles plus intimes et des illustrations fantasmagoriques. En s’attaquant aux œuvres des plus grands écrivains européens – Shakespeare, Cervantes, Hugo - Gustave Doré a véritablement contribué à l’ouverture des frontières de la culture.

La rétrospective du musée d’Orsay

Le musée d’Orsay accueille donc une grande rétrospective – « L’Imaginaire au Pouvoir » - du 14 février au 11 mai 2014. Gustave Doré, a inspiré les plus grands artistes contemporains, de Van Gogh au réalisateur Terry Gilliam (Brazil, L’Armée des douze singes), sans parler du monde original de la bande-dessinée. Cette exposition est un hommage à ce génie du XIXe siècle, à l’imaginaire étoffé par les rêves et les souvenirs des montagnes vosgiennes, de son Alsace natale. A découvrir absolument !

L.P.W.

Musée d'Orsay
62 rue de Lille
75007 Paris 7
11 euros (tarif normal)
8,5 euros (tarif réduit)

Horaires : 9h30-18h mardi-dimanche | nocturne jeudi jusqu'à 21h45

Photos : DR