Le Louvre-Lens ouvre ses portes !

Entre le début du projet et l'ouverture du musée, prévue le 12 décembre 2012, il se sera écoulé sept longues années ! Alors, après s'être largement mobilisés pour accueillir, dans leur ville, le Louvre-Lens, première antenne du musée du Louvre, les lensois attendent aujourd'hui avec impatience l'inauguration qui doit se dérouler le 4 décembre. Fiers de leur musée et du rayonnement culturel qu'il va apporter au Nord-Pas-de-Calais, ils espèrent aussi qu'il donnera un nouvel élan au développement urbain et économique de leur ville, très touchée par la crise industrielle et sociale.

  • 1/2

Un choix symbolique

En 2003, Henri Loyrette, président-directeur du musée du Louvre et Jean-Jacques Aillagon, ministre de la Culture et de la Communication font part de leur envie de créer un « nouveau Louvre » ,en région, dont le principal objectif serait d'éduquer le regard des visiteurs sur les œuvres d'arts. Immédiatement, Daniel Percheron, président de la région Nord-Pas-de-Calais, exprime son profond intérêt pour ce projet et s'engage à le soutenir autant que possible.
Cinq villes de la région sont alors candidates pour accueillir le musée et c'est finalement Lens qui sera choisie, le 29 novembre 2004. Une belle récompense pour cette ville où les guerres et l'activité minière ont laissé de lourdes traces dans son histoire.
Alors qu'aujourd'hui 15% de la population active de Lens est au chômage; c'est un précieux espoir qui renaît pour tous les habitants !


Les œuvres du musée

Le Louvre-Lens ne sera pas un musée comme les autres car il ne possédera pas sa propre collection. En effet, c'est le musée du Louvre qui lui prêtera des œuvres, pour une durée plus ou moins longue selon les collections, ce qui garantira aux visiteurs de ne pas se lasser au fil du temps. Construit sur un ancien carreau de mine désaffecté, le musée bénéficie d'une très grande superficie et pourra ainsi exposer de nombreuses œuvres d'art, toutes aussi prestigieuses les unes que les autres. Ainsi, tous les trésors du musée parisien pourront être amenés à déménager au musée lensois, aussi bien les peintures, que les sculptures ou encore les objets d'arts.
Le Louvre-Lens aura néanmoins une collection semi-permanente, exposée dans « la galerie du temps », pour une durée de 5 ans. Au bout d'un an, 20% de la collection sera renouvelée, puis régulièrement chaque année, toujours dans l'objectif d'offrir aux visiteurs de nouvelles œuvres. Dans cette galerie, ce seront donc plus de 200 œuvres datant de la même époque mais provenant de civilisations différentes qui seront présentées, afin de voir l'Histoire d'une toute autre manière.
« Le pavillon de verre » sera quant à lui un espace d'approfondissement où les œuvres du musée du Louvre, bien sûr, mais aussi les œuvres des musées de la région seront exposées, offrant aux visiteurs un nouveau regard sur l'art contemporain. Les premières expos du pavillon de verre aborderont le thème du temps sous toutes ses formes !
Enfin, chaque année, le Louvre-Lens accueillera deux grandes expositions temporaires : une exposition en hiver et une autre en été. Déjà au programme du 4 décembre 2012 au 11 mars 2013 : Renaissance. Et du 22 mai au 22 septembre 2013 : Rubens et l'Europe. Deux expositions grandioses à voir absolument !

 

 

Photos: La Sainte Anne de Léonard de Vinci, exposée au musée du Louvre-Lens. DR