Drôle et décalé, le «face-swap» débarque sur le net !

On connaissait déjà le «Sleeveface», cette pratique consistant à se photographier en superposant son visage à une autre image pour un résultat totalement décalé mais "raccord". S’il n’est pas encore passé de mode, le phénomène menace, malgré tout, de s’essouffler face à l’apparition d’une tendance tout à fait inédite, le «face-swap». Encore plus cocasse et original que son ainé, il anime blogs et forums avec humour et légèreté.

  • 1/2

De la blague familiale Ă  la mode internationale

A l’origine, le «face-swap» était, avant tout, une pratique familiale et totalement amateur : il s’agissait de retoucher sommairement la photographie de deux individus pour intervertir leurs  visages. Ainsi, les premiers montages, techniquement médiocres, ont déclenché plus de fous rires que de cris d’admiration. Cependant, en l’espace de quelques mois, cette pratique conviviale a connu un essor tout à fait surprenant et prend aujourd’hui de nouvelles couleurs : avec des logiciels informatiques de plus en plus performants, chaque personne peut fabriquer son propre "face-swap". D’ailleurs, les développeurs informatiques surfent sur cette vague en proposant des applications mobile qui font elles-mêmes l’échange de visages. Celles-ci sont totalement intuitives et offrent la possibilité de réaliser un photo-montage réussi en seulement quelques secondes. Au fil du temps, l’envol de ces blagues familiales s’est accompagné d’une considérable amélioration des trucages : finies les superpositions cheap et décelables du premier regard, on attache désormais de l’importance aux détails et à la cohérence du résultat final ! Dans la même veine, on ne se contente plus de faire un amalgame entre la tête du papa et celle du fiston : le « face-swap » s’empare des clichés les plus officiels de nos stars préférées et nous plonge dans un univers à la fois cocasse et insolite.

Photo: Kristen Stewart et Robert Pattinson. DR