Migraines: 10 causes connues... ou méconnues.

La migraine dure en moyenne de 4 à 72 heures selon les cas et le degré de sévérité. Une pathologie héréditaire qui répond à des facteurs environnementaux sur lesquels nous pouvons agir pour limiter leur fréquence. Novafemina fait le point sur les causes (parfois méconnues) de la migraine.

1. Le stress et la fatigue.

Les tensions du quotidien conjuguées à de mauvaises nuits sont d’importantes sources de migraines. Il est vivement conseillé de dormir au moins 6 heures par nuit et de faire des exercices réguliers pour évacuer le stress ambiant.

2. L’alcool et le café.

Et plus précisément, la consommation excessive de boissons alcoolisées et de café. Entre la caféine et les sulfites (présents dans le vin blanc moelleux, par exemple), votre organisme a peu de chance de résister aux maux de têtes.

3. La vue.

Les maux de têtes récurrents peuvent également être initiés par une mauvaise vue. Que ce soit pour les personnes ne portant pas de lunettes mais qui pourraient s’avérer nécessaires ou les détenteurs d’une paire aujourd’hui mal adaptées à leur vue.

4. Les stimulations sensorielles.

La majorité des migraineux sont sensibles aux variations éprouvées par leurs sens : une lumière éblouissante, une forte chaleur, des odeurs très prenantes, un important bruit, etc.

5. Le changement de rythme.

L’effet du week-end ! Soucieux de récupérer d’une semaine effrénée, nous nous autorisons souvent des grasses mat’ le samedi ou le dimanche. Malheureusement, ce changement de rythme risque de faire apparaître des maux de tête, tout en exacerbant le sentiment de fatigue.

6. La déshydratation.

Les médecins recommandent de boire environ 1,5 litre d’eau par jour. Outre l'importance de respecter scrupuleusement ce volume, il est vivement conseillé de boire régulièrement et suffisamment tout au long de la journée, pour prévenir la venue de migraine due à la déshydratation.

7. Le poids.

Les études tendent à montrer que les femmes – majoritairement touchées par les migraines – ont 35 % de risques en plus d’en avoir que celles ayant un poids « normal ». En obésité sévère, le taux monte à 80 %.  Encore une raison de prendre soin de soi !

8. La coiffure.

Une étude (très sérieuse) tend à prouver que les cheveux trop tirés en arrière augmentent le risque de migraines du simple fait de la tension ainsi exercée sur le cuir chevelu. Pour s’en libérer, il suffit de libérer les cheveux pendant 30 minutes.

9. L’écran d’ordinateur.

Entre la position et la tension exercée sur les yeux, les écrans d’ordinateurs ne sont définitivement pas les amis des migraineux. Or, comme dans notre société, il est très difficile de se passer durablement d’un écran, il est possible d’atténuer ces effets avec l’aide d’un protège-écran et d’une pause, de temps à autres, d’une dizaine de minutes.

10.   Les règles.

S’il ne s’agit pas d’une pathologie d’origine hormonale, la moindre variation du taux d’hormones peut entraîner une migraine. A noter que les grossesses tendent généralement à les diminuer.

LPW

Photo: DR