Faut-il avoir peur de l’amour-passion ?

On dit souvent des relations passionnelles qu’elles sont vouées à l’échec et qu’elles engendrent autant de plaisir que de souffrance. Mais s’il est vrai que la passion est le plus généralement éphémère, certains couples solides se sont pourtant construits sur ces bases. Zoom sur une forme de relation que chacun rêve de vivre une fois dans sa vie mais qui fait peur à beaucoup de femmes.

  • 1/3

Les dangers de la passion

On définit souvent la passion comme une forme de complémentarité physique, mais aussi de personnalités. En effet, lorsqu’on vit une telle aventure, tout semble fluide et naturel et on se sent tout simplement bien en présence de l’autre. La passion est comme une évidence, un désir presque insupportable qui nous pousse à chercher sans cesse une forme de fusion avec l’autre. Mais ce désir si intense, lorsqu’il n’est pas maîtrisé, peut rapidement engendrer une envie de contrôle du partenaire qui n’est pas toujours réalisable.
Tant que la passion est partagée, chacun des partenaires se sent comblé et vit un véritable bonheur. Mais lorsqu’un des deux amants s’éloigne de l’autre, c’est le début d’une frustration et d’un manque qui peut rapidement tourner à la véritable souffrance amoureuse. Car se sentir unique et désirée par-dessus tout nous procure un sentiment de plénitude tel qu’il est difficile d’en assumer la fin. Il est alors tentant de tout faire pour reconquérir celui qui nous a aimée de manière aussi intense, au risque de perdre confiance en soi et de se perdre.
Un autre danger de la passion amoureuse est la désillusion, mais cette fois, en ce qui concerne le regard que l’on porte à notre partenaire. On dit souvent que l’amour rend aveugle, mais c’est sans doute la passion qui nous pousse à idéaliser l’autre. Or, lorsque vient le moment de recoller avec la réalité, la déception peut parfois être grande. Parfois… mais pas toujours !

© solominviktor - Fotolia.com