Les préliminaires qui font craquer les hommes

On pense souvent, à tort, que les hommes n’ont pas besoin de préliminaires, et que ces «mises en bouche» sont réservées aux femmes, mais il n’en est rien. Sachez, Mesdames, que nos Jules apprécient tout autant que nous d’être préparés à l’acte sexuel par quelques caresses érotiques et par la stimulation de certaines zones érogènes. Alors pour devenir une véritable pro des préliminaires masculins, suivez nos quelques conseils.

  • 1/2

L'importance des préliminaires

En tant que femme, on connait forcément l’importance des préliminaires pour que le plaisir soit réellement au rendez-vous, mais de nombreuses études ont également prouvé que cette préparation tant physique que psychologique était aussi très appréciée par les hommes.
D’une manière générale, les préliminaires ont pour objectif de préparer le corps aux pratiques sexuelles qui vont suivre. Chez la femme, cela se traduit par une meilleure lubrification du vagin, et pour l’homme par une érection plus rapide mais aussi souvent plus durable. Mais pour que l’effet des préliminaires soit maximal, ceux-ci doivent, selon les différentes études menées sur le sujet, durer au moins une demi-heure.

Les zones érogènes à stimuler chez l'homme

Avant même de vous lancer dans l’entreprise des préliminaires sur votre cher et tendre, il vous faut bien entendu connaitre les zones du corps les plus sensibles, c’est-à-dire les zones érogènes, où l’on trouve le plus de terminaisons nerveuses. Evidemment, les zones les plus érogènes chez l’homme comme chez la femme, se situent au niveau des parties génitales, mais d’autres zones sont également très sensibles.
N’hésitez donc pas à varier les caresses en vous attardant sur les mamelons ou encore le frein, qui se situe juste sous le pénis et qui est une zone extrêmement sensible que l’on néglige trop souvent. Le bas du dos et les fesses masculines sont aussi très réceptives aux caresses érotiques.